↑ Retour à Le salon annuel

Le 29ème salon en 2018

Le salon se tiendra au Moulin de la Bièvre

Dépôt des œuvres le 31 octobre de 14 à 18 heures
Vernissage 10 novembre à 18h30

Date limite de dépôt du bulletin d’inscription : 30 septembre

Le thème retenu en assemblée générale est l’univers urbain

 

Les prix

1er prix de peinture – J. Kergoat

2ème prix de peinture – C. Giriat

Prix du thème – L. Otthoffer

Prix de la ville – M. Souliac

Prix du public – A. Aubin

Prix du public – R. Torres

Prix des oeuvres sur papier – C. Benfredj

On en parle dans la presse…

L’Haÿ-les-Roses : le street art investit le Moulin de la Bièvre

>Île-de-France & Oise>Val-de-Marne|Maxime François| 02 novembre 2018, 18h45 | MAJ : 02 novembre 2018, 19h44 |0

(Illustration). Le graffeur Raf Urbain. DR

Une quinzaine de pochoirs du graffeur Raf Urbain seront exposés ainsi qu’une centaine d’œuvres des artistes de la ville.

Sans doute avez-vous déjà observé, collé au coin d’une rue, sur une palissade ou sur les murs d’un immeuble, l’une des œuvres de Raf Urbain, la pointure du street art invité d’honneur ce dimanche au Moulin-de-la-Bièvre pour la 29e édition de l’événement consacré à l’art urbain.

Des femmes noires, métisses, belles et à l’allure guerrière. Beaucoup sont engagées pour les droits civiques, avec un message au-dessus de chaque visage : « Diversity is Hope » (soit « La diversité est espoir »). « Il y aura une toile représentant Nina Simone et je vais dessiner en direct la chanteuse Aretha Franklin le soir du vernissage, le 10 novembre à 18 h 30 », annonce-t-il. Une manière de mettre en valeur ces femmes qui ont lutté contre les discriminations et œuvré pour faire évoluer leur place dans la société.

140 œuvres

Originaire de Saint-Maur, l’artiste âgé de 45 ans revient tout juste d’un voyage à New York où il s’est rendu une semaine, accompagné d’autres excités de la bombe aérosol, pour graffer et coller ses pochoirs sur les immeubles du Bronx.

En plus de quinze pochoirs de Raf Urbain, plus d’une centaine d’œuvres réalisées par les artistes du Cercle l’Haÿssien des Arts seront exposées. « Des tableaux contemporains et classiques mais aussi des sculptures en terre cuite », détaille Jean-Claude Le Glaunec, président de la Maison des associations, organisatrice de l’événement. L’année dernière, l’événement avait attiré près de 300 visiteurs.

Jusqu’au 14 novembre, de 14 heures à 18 heures, Moulin de la Bièvre, 73, avenue Larroumes. Yél : 01.41.98.36.90. Entrée libre.

 

A télécharger